Rebondissements....


... et morve serait une bonne description de la semaine, mais «morve» dans un titre n'est probablement pas approprié. Au moins, j'ai enfin réussi à me débarrasser de mon rhume roumain, mais ça a pris un produit roumain recommandé par des Roumains justement!

Lundi, je suis allée travailler avec le nez bouché et l'idée que j'allais répéter la mazurka pour la danser lors de la première de Coppélia. Sauf que... un des garçons s'est blessé au dos et ne pourra pas danser. Le chorégraphe décide alors de faire la danse avec seulement 3 couples au lieu de 4, et puisque c'est moi la dernière arrivée, c'est moi qui est retirée...
Je me retrouve donc sans rôle pour le spectacle, un coup très dur à prendre. Mais je dois quand même apprendre une liste de rôles pour être prête à remplacer à tout moment. Ce qui veut dire, assister à absolument toutes les répétitions et danser en arrière et essayer de tout mémoriser. Tout en pensant que je n'aurai pas la chance d'être sur scène.

Petit baume, mardi, le chorégraphe met en scène la finale et me place dedans pour quelques secondes à la toute fin!

Mais, coup de théâtre, ce qui finalement semble être assez fréquent dans ce milieu, mardi soir, une danseuse se blesse lors d'une répétition sur scène. Je n'en fais pas de cas puisqu'elle continue ses affaires, ça ne semble pas grave. Sauf que j'apprends dans la nuit qu'elle a dû se rendre à l'urgence. Mercredi, le maître de ballet m'annonce que je vais la remplacer dans son rôle relativement important de poupée chinoise (dans l'histoire de Coppélia, l'inventeur, Coppélius, a un atelier de poupées, et il y a un tableau qui se déroule dans son atelier et les poupées prennent vie) ainsi que dans son bout de la finale, en plus du mien que j'avais déjà...

Quelle joie amère... Je suis évidemment plus qu'heureuse d'avoir ces opportunités de danser sur scène mais je suis désolée de les avoir obtenues comme ça... Si cette histoire était un film stéréotypé, ça aurait genre été moi qui me serait arrangée pour que la danseuse se blesse, mais dans la vraie vie, je l'apprécie beaucoup, et je ne souhaite à personne de se blesser je sais comme c'est horrible... Mais bon je dois avouer que je suis vraiment vraiment contente d'avoir une place dans la première, ce qui m'a valu mon nom sur l'affiche promotionnelle!


Effectivement, comme vous pouvez peut-être le lire, pour la première, des artistes de d'autres compagnies (Cluj-Napoca et Sibiu) ont été invités pour tenir certains rôles principaux. Depuis le début de la semaine, ils sont à Brasov et suivent les cours avec nous. Ils sont tous extrêmement talentueux et chaque fois que j'en ai l'occasion, je les regarde répéter. C'est tellement inspirant!

Voici la vidéo promotionnelle de la compagnie de Cluj. Deux des danseurs qui sont avec nous sont dans les dernières images. Ils sont déjà bons filmés mais en vrai ils sont à couper le souffle. C'est incroyable de pouvoir assister au processus de création des rôles en direct avec eux...


Répétition sur scène

Jeudi et vendredi j'ai appris mes nouveaux rôles. De plus, j'ai aussi décidé de commencer un programme d'entraînement complémentaire avec un entraîneur dans un gym. Ça fait tellement du bien de se dépenser! Et tous les moyens sont bons pour devenir meilleur

Étirements après la séance
Toujours dans le cadre du Festival d'Opéra, Opérette et Ballet, une autre compagnie roumaine, de Constanta, est venue présenter le ballet Crăiasa Zăpezii vendredi soir. En tant qu'employée de l'opéra, j'ai eu droit à une invitation (gratuit!!) pour y assister!


Voici un extrait de ce ballet: https://www.youtube.com/watch?v=xWjMppONPac

Et enfin, pour finir cette semaine plus que mouvementée, un autre cours par un beau samedi matin, suivi de répétitions. Coppélia est dans moins d'une semaine, les congés se font très rares!!

Moi et l'affiche dans l'opéra



Commentaires

  1. Bonjour

    Premièrement, tes photos m'impressionnent toujours. Cette fois-ci, celle du gym devant les affiches géantes, où tu as l'air plus d'une acrobate vedette qu'une ballerine! Vraiment surprenant!

    Ensuite, ton nom sur le programme! Je suis certaine que ton grand-père Pierre Bazinet serait fier de toi. Il aimait la danse.

    Pour les rebondissements pour tes rôles dans Coppélia, je comprends ta "joie amère" comme tu dis si bien. Mais tu dois prendre toutes les opportunités qui s'offrent à toi. Ca fait partie des réalités incontrôlables de la vie. Et non tu ne vis pas une histoire "arrangée avec le gars des vues"!

    Le fait de côtoyer de grandes danseuses et de grands danseurs d'autres compagnies et de les voir en spectacle sur scène est une chance que tu dois apprécier grandement. Je suis sûre que tu vas garder ton billet d'entrée comme un beau souvenir! J'ai appris d'autres mots en roumain.

    Enfin je te souhaite une soirée mémorable de "première" du ballet Coppélia, vineri, 13 octombrie 2017, ora 18.30 ainsi que pour tous les autres soirs de spectacle qui vont suivre.

    Je vais penser à toi .... de loin, mais j'aimerais tellement assister à ce ballet en personne!

    Grand-maman qui t'aime. Bonne semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!
      Effectivement je commence déjà à rassembler des futurs souvenirs!

      Supprimer
  2. WOW!
    En voyanr l'affiche annonçant le ballet Cordelia, je me suis mis à rêver...:

    Je me vois déamblant sur les trottoirs de Brasov. Tout-à-coup j'arrive devant l'affiche; je m'arrête pour la lirre avec d'autres badaux autour de moi. Quyand le vois ton nom, , je bombe le torse de fierté, et, le pointant du doigt, je dis aux personnes près de moi: ¨Vous savez, elle, c'est ma petite-fille...¨Et je me réveille.

    A propos, encore une suggestion ( c'est une manie de p'tit vieux). Tu devrais imprimer et conserver tous les textes que tu écris sur ton blogue... Qui sait, peut-être que, dans une soixantaine d'années, tu auras envie d'écrique tes mémoirs; ça constituerait une excellente base de départ. Bon, je me réveille une seconde fois...

    Je t'aime très fort,

    grand papa
    xxx

    P.S. As-tu remarqué? On dirait que j'écris en fonction de pouvoir utiliser des points de suspension...ha,ha,ha,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien pratique comme ponctuation ;)
      En fait tout est déjà conservé dans le blogue... pas besoin d'imprimer et pas de risque de perdre!
      En plus, il y a plusieurs affiches du spectacle un peu partout dans la ville!

      Supprimer
  3. Samedi soir je n’étais pas encore au courant de tous ces rebondissements. Partons de la déception le bon côté apprendre plusieurs rôles peux devenir un atout dans ton CV hi!hi! Vraiment pas le fun de se faire dire ça dans une réalité très décevante, excuse-moi, mais dans le fond c’est vrai. Je suis très très heureuse pour toi, encore une fois le chiffre 13 te porte chance.

    Encore une grosse semaine au moins c’est pour être sur scène et non en coulisse.

    Je pense à toi pour tes répétitions et pour la représentation.

    Je t’embrasse

    ����

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est sûr pour tout! Vive le 13!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire